samedi 4 février 2017

Une personne attaché à un poteau au centre ville d'Adrar

Qui ne se souvient pas du voleur lynché à Akbou, dans la wilaya de Béjaïa, début novembre dernier ? Les images avaient choquées plus d’un. Mais ce n’est pas un fait isolé. Il y a de plus en plus de cas où les citoyens se rendent justice eux même et parfois de manière violente.

Jeudi, des images montrant un jeune attaché à un poteau électrique dans la commune d’Ouled Ahmed Tammi, au centre-ouest de la wilaya d’Adrar, ont circulé sur les réseaux sociaux . Dans la première photo, prise depuis une voiture, on voit le jeune attaché au poteau d’un rond point, au centre d’une placette publique. Dans la seconde, on peut constater l présence de la gendarmerie.

On ne sait pas pour l’heure ce qu’a fait ce jeune, ni l’identité des personnes qui lui ont fait subir ce supplice. Mais selon les commentaires, il s’agirait de quelqu’un qui a été pris en flagrant délit de vol. Au lieu d’appeler les services de sécurité, certains citoyens ont préféré “se rendre justice” eux même.

Cette tendance à vouloir “punir” soi même les voleurs est due au fait que les citoyens reprochent aux services de sécurité leur déficit de réactivité lorsqu’il sont appelés à intervenir. Vrai ou faux, les autorités devraient se pencher sur ce type de comportements qui consacre le chaos.

Elyas Nour via ALGERIE FOCUS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire